Investir en Pinel en 2016
Accueil » News Immo & Défisc » Encadrement des loyers : décision historique du Conseil d’Etat (...)
Encadrement des loyers : décision historique du Conseil d'Etat (Duflot)

Encadrement des loyers : décision historique du Conseil d’Etat (Duflot)

L’ex-ministreécologiste Cécile Duflot a qualifié vendredi d’historique la décision du Conseil d’Etat d’annuler la restriction de l’encadrement des loyers à Paris et Lille voulue par le gouvernement, dans une lettre adressée au Premier ministre.

D 17 mars 2017     H 17:35     A

94
0
0
0

Encadrement des loyers : décision "historique" du Conseil d’Etat (Duflot)

Cette mesure emblématique de la loi Alur avait été portée par Cécile Duflot, alors ministre du Logement, et devait s’appliquer dans 28 agglomérations en France.

"Compte tenu du caractère historique de la décision du Conseil d’Etat, je souhaiterais connaître la position" du Premier ministre Bernard Cazeneuve sur "la possibilité pour un Premier ministre de faire obstacle à l’application d’une loi qui vient d’être votée par le Parlement", a écrit Cécile Duflot, députée de Paris.

Annoncée par Manuel Valls alors Premier ministre en août 2014, cette mise en oeuvre expérimentale limitée aux "communes volontaires", aurait dû être expressément prévue par la loi elle-même, ont affirmé les magistrats dans leur décision jeudi.

Destiné à protéger les locataires des abus de certains bailleurs, le dispositif devait concerner toutes les zones tendues (où la demande de logements excède largement l’offre) en France, soit 1.151 communes de 28 agglomérations.

Mais, à l’été 2014, Manuel Valls avait annoncé qu’il ne s’appliquerait qu’à Paris et aux communes volontaires.

"Conformément" aux déclarations en 2014 de Manuel Valls, "les collectivités et les préfets n’ont pas engagé les démarches nécessaires au recensement et à la fixation par arrêté des loyers de référence attendus dans les agglomérations où devait s’appliquer l’encadrement des loyers", a regretté Mme Duflot.

Selon elle, "partant de ces déclarations litigeuses, plusieurs millions de locataires se sont vus privés du bénéfice de l’encadrement des loyers et ont pour certains été contraints de subir des situations abusives ou des loyers anormalement élevés", a-t-elle dénoncé.

En vigueur à Paris depuis août 2015 et à Lille depuis février 2017, l’encadrement prévoit qu’à la signature d’un nouveau bail ou lors d’un renouvellement, le loyer d’un logement ne puisse dépasser de 20% un loyer de référence fixé par arrêté préfectoral, ni lui être inférieur de 30% - un "complément" étant autorisé pour certains biens.

De son côté, l’association Droit au Logement (DAL) a salué une "belle victoire pour l’encadrement des loyers", dans un communiqué.

"Son application dans toutes les communes tendues aurait permis d’amorcer une baisse des loyers, et de commencer à alléger cette charge incompressible, de plus en plus lourde pour les locataires", selon l’association.

A consulter également

La reprise se confirme dans le bâtiment (patronat)

Immobilier ancien : le Crédit Foncier anticipe des transactions en hausse de 4% en 2017

Immobilier : les premiers signes d'un marché en ralentissement ?

France : toujours très actif, le marché immobilier ancien connaît quelques tensions (agences)

Immobilier : Carmila lance une augmentation de capital de 557 M EUR

Rechercher

Newsletter Défiscalisation

Taux crédit immobilier

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 01/12/16
Durées de créditTaux Fixes (*)
7 ans1,10 %
10 ans1,10 %
15 ans1,40 %
20 ans1,60 %
25 ans1,85 %
30 ans2,45 %
(*) Hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché, calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers pour un crédit immobilier à taux fixe. Données indicatives uniquement.

Barème impôt sur les revenus

Barème 2017 des impôts sur le revenu, applicable sur les revenus 2016.
Tranches marginales d'imposition sur le revenuTaux d'imposition
Jusqu'à 9.690 €0,00 %
De 9.691 € à 26 764 €14,00 %
De 26 765 € à 71 754 €30,00 %
De 71 755 € à 151 956 €41,00 %
A partir de 151 956 €45,00 %

Réduction d'impôts Pinel 2016

Réduction d'impôts accordées par le dispositif Pinel
Loi Pinel
Durée de mise en locationRéduction directe d'impôt
pendant 6 ans2% par an, soit 12% au total sur 6 ans
pendant 9 ans2 % par an, soit 18% au total sur 9 ans
prorogation de 3 annés1% par an, sur les 3 dernières années, soit 15% pour 9 ans, ou 21% pour 12 ans.

Pinel 2016 en synthèse

Caractéristiques du dispositif Pinel
Loi Pinel
CaractéristiquesContraintes
Obligation de louer pendant une durée minimale, au choix de l'investisseur de 6 ou 9 ansOui
En fin de période d'engagement (6 ou 9 ans), possibilité de proroger pendant 3 années supplémentairesOui
Location interdite à un ascendant ou descendantNon
Plafond du montant global de l'investissement immobilier considéré par le Fisc300.000€ / an
Limitation du nombre de biens immobilier soumis au dispositif Pinel par foyer fiscal2 par an
Obligation d'investissement dans un bien immobilier neufOui
Investissement en zone sectorielle spécifiqueOui
Plafond de loyers sectoriels à respecterOui
Plafond de ressources du locataire à respecterOui
Plafond pris en compte par le fisc pour le prix d'achat au mètre carré5.500 €