Investir en Pinel en 2016
Accueil » News Immo & Défisc » Logement neuf : les ventes des promoteurs en hausse depuis 10 (...)
Logement neuf : les ventes des promoteurs en hausse depuis 10 trimestres

Logement neuf : les ventes des promoteurs en hausse depuis 10 trimestres

Les commercialisations de logements neufs sont restées dynamiques au premier trimestre 2017, progressant de 13,8% sur un an et enchaînant ainsi dix trimestres de hausse, selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI).

D 17 mai 2017     H 09:26     A

94
0
0
0

Logement neuf : les ventes des promoteurs en hausse depuis 10 trimestres

De janvier à mars, les réservations auprès des promoteurs se sont élevées à 35.059 logements, une hausse qui "vient confirmer la tendance initiée depuis le dernier trimestre de l’année 2014", précise un communiqué publié mercredi.

"Les acquéreurs, qui bénéficient toujours de conditions particulièrement favorables avec des taux de crédit qui demeurent très bas, n’hésitent pas à concrétiser leurs projets", constate la FPI.

Toutefois cette croissance des réservations ralentit par rapport à son rythme des 12 derniers mois - à fin mars, la hausse est de 20,9% - et en outre "le rythme des mises en vente décélère".

Ainsi 28.541 logements ont-ils été mis sur le marché sur les trois premiers mois de 2017, soit une hausse de 6,4% sur un an, ce qui fait néanmoins légèrement baisser l’offre commerciale à fin mars.

Aussi le délai d’écoulement de ces logements neufs se réduit à 9 mois, "voire moins dans certaines métropoles"telles que La Rochelle, Bordeaux ou Saint-Malo où il est de 7 mois, ce qui inquiète la FPI, pour qui "un délai de 12 mois est équilibré et sain".

Cette tension se traduit par "une accélération des prix", "homogène sur le territoire avec une hausse du prix moyen de 5,1% à 4.177 euros le m2, au premier trimestre sur un an.

A consulter également

Greffiers, huissiers, notaires : le Conseil d'Etat valide la réforme des tarifs

Castaner : Il ne sauraitêtre question de la démission de Richard Ferrand

Contrats des syndics : l'UFC et l'ARC pointent des excès tarifaires et contractuels

Performance énergétique : le patronat du bâtiment dénonce des obligations surréalistes

Réglementés par l'Etat, les loyers ont cessé de grimper à Paris (enquête)

Rechercher

Newsletter Défiscalisation

Taux crédit immobilier

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 01/12/16
Durées de créditTaux Fixes (*)
7 ans1,10 %
10 ans1,10 %
15 ans1,40 %
20 ans1,60 %
25 ans1,85 %
30 ans2,45 %
(*) Hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché, calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers pour un crédit immobilier à taux fixe. Données indicatives uniquement.

Barème impôt sur les revenus

Barème 2017 des impôts sur le revenu, applicable sur les revenus 2016.
Tranches marginales d'imposition sur le revenuTaux d'imposition
Jusqu'à 9.690 €0,00 %
De 9.691 € à 26 764 €14,00 %
De 26 765 € à 71 754 €30,00 %
De 71 755 € à 151 956 €41,00 %
A partir de 151 956 €45,00 %

Réduction d'impôts Pinel 2016

Réduction d'impôts accordées par le dispositif Pinel
Loi Pinel
Durée de mise en locationRéduction directe d'impôt
pendant 6 ans2% par an, soit 12% au total sur 6 ans
pendant 9 ans2 % par an, soit 18% au total sur 9 ans
prorogation de 3 annés1% par an, sur les 3 dernières années, soit 15% pour 9 ans, ou 21% pour 12 ans.

Pinel 2016 en synthèse

Caractéristiques du dispositif Pinel
Loi Pinel
CaractéristiquesContraintes
Obligation de louer pendant une durée minimale, au choix de l'investisseur de 6 ou 9 ansOui
En fin de période d'engagement (6 ou 9 ans), possibilité de proroger pendant 3 années supplémentairesOui
Location interdite à un ascendant ou descendantNon
Plafond du montant global de l'investissement immobilier considéré par le Fisc300.000€ / an
Limitation du nombre de biens immobilier soumis au dispositif Pinel par foyer fiscal2 par an
Obligation d'investissement dans un bien immobilier neufOui
Investissement en zone sectorielle spécifiqueOui
Plafond de loyers sectoriels à respecterOui
Plafond de ressources du locataire à respecterOui
Plafond pris en compte par le fisc pour le prix d'achat au mètre carré5.500 €