Investir en Pinel en 2016
Accueil » News Immo & Défisc » Marché immobilier ancien : la hausse des prix devrait s’accélérer au printemps (...)
Marché immobilier ancien : la hausse des prix devrait s'accélérer au printemps (notaires)

Marché immobilier ancien : la hausse des prix devrait s’accélérer au printemps (notaires)

La hausse des prix devrait s’accélérer au printemps sur un marché immobilier ancien toujours très actif, en dépit de la lente remontée des taux de crédit, affirment mardi les notaires, anticipant une diminution des stocks de biens à vendre.

D 25 avril 2017     H 15:46     A

94
0
0
0

Marché immobilier ancien : la hausse des prix devrait s’accélérer au printemps (notaires)

A fin mai sur les 12 mois écoulés, les prix des appartements anciens devraient avoir progressé de 4,3% et ceux des maisons anciennes de 6,1%, au vu des avant-contrats de ventes enregistrés par les notaires de France sur l’ensemble du territoire.

Ainsi, après une année 2016 "très dynamique", le nombre de ventes de logements anciens a continué de croître : à fin février, 867.000 ventes ont été conclues en 12 mois, soit une hausse de 7,7% sur un an.

C’est là un volume supérieur au record historique de 848.000 ventes, établi l’an dernier.

Ainsi les taux bas soutiennent toujours le marché, en dépit d’une "lente ascension qui ne décourage pas les acquéreurs", commentent les notaires dans leur dernière note de conjoncture.

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques ont en effet poursuivi leur remontée en mars pour s’établir à 1,51%, soit leur niveau de juillet 2016, selon l’observatoire Crédit Logement/CSA.

Pour les notaires, "l’élément à redouter" pour le marché immobilier ancien, est "une augmentation démesurée" de ces taux d’intérêt, qui "viendrait freiner la capacité financière d’achat et troubler l’équilibre actuel".

Cette hypothèse pourrait se concrétiser en cas de sortie de la France de l’Union européenne et de la monnaie unique, pointent-ils.

A consulter également

Réglementés par l'Etat, les loyers ont cessé de grimper à Paris (enquête)

Prix de l'immobilier : 25% de différence entre le RDC et le dernier étage

Logement neuf : les ventes des promoteurs en hausse depuis 10 trimestres

Total changera de siège d'ici 2022, consulte ses salariés sur 3 projets

Transitionénergétique et logement : un décret mécontente des ONG

Rechercher

Newsletter Défiscalisation

Taux crédit immobilier

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 01/12/16
Durées de créditTaux Fixes (*)
7 ans1,10 %
10 ans1,10 %
15 ans1,40 %
20 ans1,60 %
25 ans1,85 %
30 ans2,45 %
(*) Hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché, calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers pour un crédit immobilier à taux fixe. Données indicatives uniquement.

Barème impôt sur les revenus

Barème 2017 des impôts sur le revenu, applicable sur les revenus 2016.
Tranches marginales d'imposition sur le revenuTaux d'imposition
Jusqu'à 9.690 €0,00 %
De 9.691 € à 26 764 €14,00 %
De 26 765 € à 71 754 €30,00 %
De 71 755 € à 151 956 €41,00 %
A partir de 151 956 €45,00 %

Réduction d'impôts Pinel 2016

Réduction d'impôts accordées par le dispositif Pinel
Loi Pinel
Durée de mise en locationRéduction directe d'impôt
pendant 6 ans2% par an, soit 12% au total sur 6 ans
pendant 9 ans2 % par an, soit 18% au total sur 9 ans
prorogation de 3 annés1% par an, sur les 3 dernières années, soit 15% pour 9 ans, ou 21% pour 12 ans.

Pinel 2016 en synthèse

Caractéristiques du dispositif Pinel
Loi Pinel
CaractéristiquesContraintes
Obligation de louer pendant une durée minimale, au choix de l'investisseur de 6 ou 9 ansOui
En fin de période d'engagement (6 ou 9 ans), possibilité de proroger pendant 3 années supplémentairesOui
Location interdite à un ascendant ou descendantNon
Plafond du montant global de l'investissement immobilier considéré par le Fisc300.000€ / an
Limitation du nombre de biens immobilier soumis au dispositif Pinel par foyer fiscal2 par an
Obligation d'investissement dans un bien immobilier neufOui
Investissement en zone sectorielle spécifiqueOui
Plafond de loyers sectoriels à respecterOui
Plafond de ressources du locataire à respecterOui
Plafond pris en compte par le fisc pour le prix d'achat au mètre carré5.500 €